Dafy a testé pour vous
Le casque Scorpion Exo Combat

Nicolas Responsable Opérationnel Informatique

J'ai testé pour vous :

Le casque Scorpion Exo Combat

(4/5) 12 juillet 2018

Avant toute chose, il faut considérer le casque Scorpion Exo-Combat comme un casque jet. Certes, il est possible de lui greffer une mentonnière pour lui donner l'aspect esthétique qui en fait tout son charme, mais tant dans son homologation du fabriquant, que dans les notions de confort, ventilation, insonorisation et protection, il faut le replacer parmi ses homologues et relativiser tous ses aspects. 

Design

Un aspect esthétique atypique

Ce qui retient en premier l'attention - plus que sur n'importe quel casque - c'est l'aspect esthétique de l'Exo-Combat. On aime ou on n'aime pas, mais ce casque présente un design plutôt agressif et radical : à la croisée des chemins entre un Kylo Ren de Star Wars et un membre d'une équipe d'intervention d'Elite SWAT. Sur ce plan là, nul doute que la marque Scorpion saura toucher son public. 

test-page-element
Agressif et radical
Poids

Poids intégral annoncé : 1450g (+/- 50g)

Avec 1300g en jet, l'Exo-Combat se laisse parfaitement oublier. Quand on commence à rouler un peu, son poids minime est un vrai atout. 

test-page-element
Un poids jet annoncé : 1300g (+/- 50g)
Confort / Ergonomie

Agréable et efficace

Passons maintenant sur les côtés pratiques de ce casque : la calotte est en polycarbonate et dispose, en plus du coloris noir mat, de deux décos Ratnik vert kaki, ou gris camouflage en raccord avec son look.

L'Exo-Combat est livré dans sa housse de transport, avec une deuxième visière plus foncée que celle installée par défaut. On y trouve également la mentonnière amovible, elle aussi dans une housse. L'installation de cette dernière se révèle assez facile. On retire tout d'abord les deux caches qui obstruent les points de fixation, puis on clipse la mentonnière. Simple et efficace. 

Côté confort, l'enfilage se fait sans problème particulier et le confort des mousses est de bon niveau. Ces dernières, démontables et lavables, sont un plus indéniable sur ce type de produit. 

Le système d'attache est de type boucle micrométrique, dont la sangle reste agréable même avec une barbe naissante. 

Enfin, la mousse interne possède un espace nécessaire pour laisser passer les branches de lunettes. 

test-page-element
Complet et confortable
Ventilation

Bien ventilé mais bruyant

La ventilsation quant à elle est très (trop?) efficace. Je ne parle pas de la version jet dont l'air pénètre directement sur le visage, mais même avec le masque ajouré le courant d'air est bien présent. Excellent en été, un peu moins en hiver... Cette bonne ventilation présente cependant le revers de sa médaille : une insonorisation très moyenne. 

On peut considérer ce casque comme relativement bruyant, mais en ayant en tête qu'il s'agit d'un jet, tout est relatif. 

test-page-element
Insonorisation relative
Vision

Un champ de vision limité

Les écrans, traités antibuée - pas hyper efficaces au demeurant - se montrent quant à eux, relativement étroits en hauteur, ce qui engendre un champ de vision limité et demande à pencher davantage la tête pour pouvoir corriger ce phénomène. 

De plus, une légère gêne est ressentie quand l'Exo-Combat est porté avec un blouson, dont le col est assez haut. Il demande à forcer un peu pour relever au maximum la tête pour se dégager un champ de vision confortable. 

test-page-element
Une vision étroite