Dafy a testé pour vous
La dorsale Racing D3O Furygan

Émilia Influenceuse Dafy Moto

J'ai testé pour vous :

La dorsale Racing D3O Furygan

(4/5) 5 janvier 2022

J'ai réalisé ce test dans différents contextes :

Route : principalement à Paris sur une MT07 durant un mois, soit environ 250 – 300km par différentes météo (pluie et soleil). 

Piste : test réalisé avec un Zx6r au circuit d’Issoire sous une combinaison femme Revit taille 38 pendant une journée roulage avec une météo clémente, et chaude l’après-midi.

Confort

La matière de la dorsale est agréable à porter. Rien à dire à ce sujet.
J’ai mis du temps à trouver les réglettes sur les bras. Il faudrait peut-être les rendre plus apparentes en les transformant en orange. Mais cela ne gêne pas tellement, on s'y habitue ! 

Cette dorsale Furygan ne pose pas de problème de chaleur, même sous la combinaison de piste. Je l’ai trouvé agréable ! Malheureusement la ceinture ne comporte pas assez de scratch, en cas de taille fine on ne peut pas l’ajuster parfaitement. En amélioration, j’ajouterai du scratch sur toute la bande de la ceinture afin de pouvoir la mettre correctement.

test-page-element
Design

Le design de la dorsale Racing D3O est relativement sobre avec beaucoup de noir et de blanc. L'ADN de Furygan, quelque part... L’intérieur est orange ainsi on ne peut pas se tromper de côté, la matière D3O saute tout de suite aux yeux. 

La marque est écrite uniquement sur les bretelles ce que j’ai beaucoup apprécié car ce n’est pas trop apparent. Un peu de sobriété ne fait pas de mal ! J’ai également aimé les petits détails sur la partie protection de la dorsale qui sont très modernes. Bravo Furygan !

test-page-element
Protection

On se sent bien protégé avec cette dorsale Racing ! Je ne donnerai qu'un seul défaut : le fait de pouvoir la serrer plus au niveau de la ceinture apporterait plus de protection. La matière D30 est très confortable, chacun des morceaux de la protection de la dorsale a du mouvement pour permettre la protection de la colonne vertébrale sans la bloquer. 

En conclusion, on sent que l’on est protégé sans pour autant que cela fasse un bloc dans le dos. La matière est très agréable mais devient extrèmement rigide à l'impact.

test-page-element
Résistance aux intempéries

Etant donné qu’elle est censée se placer sous une veste ou une combinaison, la dorsale n’est pas exposée à la météo extérieure. À moins de rouler en T-Shirt, mais je vous le déconseille fortement... Roulez protégé ! 

J’ai eu l’occasion de la porter sous la pluie par-dessus un gilet, et la pluie n’a pas détérioré la dorsale. Je la conserve dans mon parking qui est très frais et humide et je ne vois aucune détérioration. Elle tient le choc, cette dorsale moto ! 

test-page-element
Qualité

Les bretelles sont faites avec une matière assez extensible qui donne l’impression qu’elles ne vont pas céder avec le temps. Les coutures sont doublées également, donc on sent que la qualité est de mise. La matière de la protection est robuste et il n’y a pas de défaut de fabrication sur celle-ci.

La protection dorsale est très bien raccordée à la ceinture. Cette dernière est respirante, il y a de nombreuses aérations dessus. Ça fait du bien ! 

test-page-element
Polyvalence

Après avoir testé sur route et sur piste je trouve cette dorsale Furygan parfaitement polyvalente. Elle est suffisamment légère et passe partout pour se glisser sous n’importe quel type d’équipement. Après quelques minutes on ne sent plus la dorsale sous l’équipement.

En ce qui concerne la partie piste, elle est très facile à descendre dans la combinaison une fois fermée. Mais elle reste stable lors des sessions, c'est un vrai plus.