Dafy a testé pour vous
La veste Rev'it Triomphe

Cédric, client Dafy Moto.

J'ai testé pour vous :

La veste Rev'it Triomphe

(5/5) 14 avril 2020

J'ai testé la veste Triomphe Rev'it durant les trois mois d'hiver. Roulant à scooter tous les jours de l'année, sur route et voie express, j'ai pu tester cette veste dans différentes situations et je la recommande.

Design

C’est très subjectif mais je trouve la veste Triomphe Rev'it très classe. Sa couleur noire est passe-partout. Mais sa plus-value réside dans sa sobriété. Personne ne se doute qu’il s’agit d’un blouson moto , tant elle ressemble à une veste « lambda ».

test-page-element
Confort

Cette veste moto est vraiment très confortable. On est bien ceinturé à l’intérieur (sensation de maintien), mais sans pour autant être serré. On peut se mouvoir sans difficulté car elle est près du corps.

test-page-element
Protection

Je pense avoir eu la bonne idée de ne pas tester la protection de la veste Triomphe Rev'it en matière d’accident. Cependant, la sensation de maintien et de solidité transpire. Les protections homologuées aux coudes et aux épaules sont discrètes, mais on sait qu’elles sont là. Une poche peut également accueillir une dorsale.

test-page-element
Résistance aux intempéries

Je n'ai jamais eu froid et n'ai jamais été mouillé grâce à sa membrane imperméable Hydratex. Je n’ai jamais pris en défaut cette veste Rev'it. Elle s’adapte également parfaitement aux variations de températures, car sans avoir eu l’occasion d’enlever la doublure thermique, je n’ai jamais eu chaud ni froid.

test-page-element
Qualité

Cette veste Triomphe Rev'it semble robuste. Toutefois, elle comporte beaucoup de fermetures par pressions, dont je crains pour l’efficacité dans le temps. Pour l'instant, aucun problème n'est à déclarer, donc la qualité est là !

test-page-element
Polyvalence

Cette veste Rev'it est très polyvalente par ses caractéristiques. D’un point de vue esthétique, la discrétion que j’évoquais dans la partie design, permet de l’utiliser en ballade comme pour aller au travail. Pour ce qui est de la protection thermique, sans même avoir eu besoin de retirer la doublure thermique, j’ai pu l’utiliser de -4 degrés à +20 degrés sans sensation, ni de froid, ni de chaleur.

test-page-element