Dafy a testé pour vous
Le pneu Dunlop TrailMax Meridian

Vincent Philippe, gérant de Dafy Besançon.

 

Communiqué

J'ai testé pour vous :

Le pneu Dunlop TrailMax Meridian

(5/5) 20 décembre 2020

Vincent Philippe, dix fois Champion du Monde d'Endurance, a également remporté neuf Bols d'or. Il s'est aussi invité trois fois en haut du podium des 24 Heures du Mans. Depuis quelques mois, il est aux commandes du magasin Dafy Besançon, et il roule tous les jours avec sa Suzuki V-Strom XT 650, avec environ 10.000Kms annuels.

Je suis passé aux pneus Dunlop Trailmax Meridian parce que la monte d’origine de ma moto ne me plaisait pas. Je ne les ai même pas usés jusqu’au bout tellement je n'étais pas à l’aise avec.

Sur le papier, ces pneus Dunlop avaient pas mal de points pour me plaire. En effet, ils ont notamment le multi-gommes pous profiter d’un bon grip dans les virages, sans réduire la durée de vie de la bande centrale. J’ai un usage quasi exclusivement routier de ma moto même si c’est un trail et la roue avant de 19 pouces ne me permet pas de monter tous les pneus du marché.

L'impression d'avoir perdu 50Kg

La première chose qui m’a surpris après être passé sur le pneu Meridian, c’est la légèreté de ma moto. C’est comme si on lui avait enlevé 50 kilos ! C’est déjà une moto assez légère mais là, elle tourne toute seule. Cela m’a rappelé ce que j’avais ressenti avec le RoadSmart III. Cette précision du train avant est très impressionnante. Elle ne se fait pas au détriment de la stabilité, ce qui est primordial sur une moto un peu haute et avec du débattement. Du coup, on a forcément un peu envie d’aller "jouer" avec la moto. On se rend vite compte qu’on peut sacrément s'amuser avant de mettre le pneu à la limite. A l’avant surtout, le niveau de grip est super élevé pour un usage routier.

test-page-element
Un pneu rapidement efficace

Quand je pars de chez moi, j’ai tendance à faire très attention sur les premiers kilomètres, pour ne pas me faire piéger par des pneus trop froids. Avec les pneus TrailMax Meridian, le sentiment de sécurité est immédiat. Je pense qu'ils sont chauds plus tôt que le moteur. C’est très rassurant ! Si on veut "s’amuser" un peu, on sait qu’on peut avoir confiance dans le grip de ces pneus Dunlop. D’ailleurs, même en mettant les assistances électroniques au minimum, voire en les coupant, on n’a aucune mauvaise surprise. La limite de ces pneus est très, très loin pour un usage routier. C’est même assez dingue en fait.

test-page-element
Froid, pluie... Rien à signaler !

Dans la région où je suis, le temps est assez changeant et peut parfois être délicat. Sur la route mouillée, on ressent très bien ce qu’il se passe. Je n’ai pas réussi à mettre les pneus Dunlop TrailMax Meridian réellement en défaut, sauf si on soude en grand sans assistance. Mais là, ce n’est plus la faute du pneu…

L’autre surprise est pour l’hiver. Ici, il est parfois un peu rude et j’ai déjà pris la moto par -5°C. Je n’ai pas eu de souci de confiance. Une fois le pneu Dunlop chaud, il y avait une bonne accroche. Bien sûr, on ne va pas mettre le genou par terre, mais pour aller travailler, j’ai été bluffé par l’efficacité quelle que soit la météo. Comme quoi, la silice et les gommes « 4 saisons », ça marche !

C’est vraiment agréable de pouvoir prendre la moto sans se demander si la route va être bonne. On prend le guidon, on roule et on prend juste du bon temps. Je n’ai pas encore assez roulé pour pouvoir indiquer un kilométrage total avec ces Dunlop Meridian mais j’ai dépassé la mi-usure. J’apprécie particulièrement l’usure régulière parce qu’avec un trail, avoir l’avant qui tremble à cause d’une usure en escalier est insupportable et toujours inquiétant. Là, je n’ai rien de tout ça et quand on roule un peu fort, c’est bienvenu.