Nouveau permis moto

Nouveau permis moto

Voici toutes les informations sur le permis moto.

Une nouvelle réforme du permis moto A2 est entrée en vigueur depuis le 1er Mars 2020. Parmi les changements à retenir : un nouveau code spécial motards, une épreuve hors- circulation raccourcie et du temps de conduite en circulation ajouté.

L'épreuve théorique moto (ETM) :

Le candidat doit passer l’épreuve théorique. Organisée en 8 thèmes, cette épreuve de code de la route spécifique à la conduite de la moto se compose de 40 questions et un résultat d’au moins 35/40 valide l’épreuve.

L'épreuve hors-circulation :

  • Après un premier arrêt marqué, le candidat doit repartir en effectuant un demi-tour pour débuter le tracé du freinage d’urgence. S’en suit un virage à 180 degrés, les roues de la moto ne doivent pas mordre les lignes. C’est ensuite, élancé à une vitesse minimale de 50km/h (avec une marge de plus ou moins 5km/h), que le freinage d’urgence doit être réussi dans la zone délimitée.
  • L’ensemble de l’épreuve hors-circulation se réalise en une fois et le pilote peut poser jusqu’à 3 fois le pied au sol sur l’ensemble de l’épreuve du plateau. Elle commence tout d’abord par le déplacement de la moto, moteur éteint. Le candidat doit effectuer une poussette en avant, puis en arrière et finir en mettant le véhicule sur béquille.
  • Il passe ensuite au parcours lent sans passager. Le but est ici de réaliser un itinéraire définit, sans toucher la signalétique et sans s’arrêter jusqu’à la fin du tracé. La première partie est chronométrée et doit être réalisée dans un temps supérieur ou égal à 16 secondes, puis enchainer la suite du tracé à allure réduite, jusqu’à la zone de fin du parcours lent.
  • Le candidat passe à l’étape du parcours lent avec passager. Récupéré dans la zone du freinage, le passager reste tout le temps du tracé avec le pilote sur le véhicule. Le principe reste le même qu’au départ, mais à deux. La maîtrise de l’équilibre et de la moto est donc essentiel.
  • Après avoir déposé le passager, direction l’épreuve de l’évitement. L’objectif est d’effectuer la remontée du tracé en slalom, à une vitesse d’environ 40km/h, puis de faire demi-tour, avant de se lancer pour l’évitement. Ce dernier devra être abordé à 50km/h, toujours avec une marge de 5km/h. Pour toute l’épreuve du plateau, deux essais sont possibles. La fin de l’épreuve hors-circulation se termine dans la zone du dernier stop.

L'épreuve en circulation :

Et maintenant, direction l’épreuve de circulation ! Au début de cette étape, le candidat répond à 3 questions de vérifications de sécurité. Elles sont portées sur le bon fonctionnement et l’état de certaines parties de la moto. L’inspecteur peut alors vous poser des questions sur les pneumatiques, les suspensions, mais aussi sur comment vérifier les commandes d’embrayage...

Le candidat reprend ensuite la route pendant environ 40 minutes en agglomération. L’examinateur s’assure ainsi des capacités du pilote à rouler en situation réelle. Le futur motard doit savoir prendre un rond-point et donc maîtriser son positionnement dans les phases de changements de direction. Vous serez noté sur le respect du code de la route, soyez attentif aux priorités et autres usagers, et faites attention à la signalisation. Votre positionnement sur la route est important, alors veillez à garder vos trajectoires de sécurité, que ce soit en ligne droite ou dans les virages. Un score minimum de 21 points sur 27 doit être obtenu.

Vous l’aurez compris, ce nouveau permis doit permettre aux futurs motards d’être plus sereinement préparés à prendre la route en toute sécurité. Alors, bonne chance à tous !