Comment passer son plateau moto sans stress ?

Comment passer son plateau moto sans stress ?

Voilà quelques conseils pour passer son plateau moto sans stress.

Le plateau est l’épreuve du permis tant redoutée des futur(e)s motard(e)s. Chacun doit en passer par là et le moment est parfois difficile à gérer ! Alors comment se préparer pour arriver le jour J plus sereinement ?

Dafy et la moto-école Easy Rider vous proposent aujourd’hui quelques conseils, afin de vous aider à mieux appréhender cette épreuve.

Lors de votre arrivée, n’hésitez pas à vous mettre en retrait pour pouvoir vous concentrer au calme.

C’est en effet le moment idéal pour faire le point et visualiser le parcours dans votre esprit.

L’épreuve commence tout d’abord avec le déplacement de la moto, moteur éteint, une fois en avant, puis en arrière. Le futur motard doit bien prendre appui sur le guidon de la moto et trouver son équilibre en regardant au loin.

Après les manoeuvres sans moteur, des questions de vérifications techniques seront posées au candidat. Ce dernier devra reconnaître précisément certains éléments de la moto et en contrôler le bon fonctionnement.

Vient ensuite l’étape du parcours lent. Le candidat doit le réaliser en 20 secondes au moins, sous peine d’être pénalisé. Il ne doit pas hésiter à regarder vers la porte suivante, afin de mieux anticiper ses gestes.

Le candidat poursuit avec l’épreuve du freinage d’urgence. Le but est de prendre rapidement de la vitesse, sur une courte distance. Il faut donc savoir accélérer fort, sans pour autant cabrer la moto. Le pilote doit savoir relâcher rapidement et complètement l’embrayage, mais sans caler.

S’en suit l’exercice de l’évitement. La capacité de réaction et d’anticipation du pilote sera mise à l’épreuve. Il ne faut donc pas hésiter à bouger sa tête et son regard, afin de bien prendre conscience des éventuels obstacles à éviter.

Pour finir, le candidat sera interrogé sur les fiches moto qu’il aura abordé pendant son apprentissage. Il en tire une au hasard et doit savoir échanger sur le thème avec l’examinateur. L’idée n’est pas de réciter les fiches par cœur, mais plutôt d’apporter ses connaissances en plus du théorique.

En résumé : concentration, répétition et anticipation sauront vous faire réussir votre plateau !